Intentions de messes

Toute messe est une action de grâce pour le sacrifice de Jésus qui réconcilie les hommes avec son Père.
Une messe est donc toujours célébrée « pour tous ». Cependant, l’Eglise permet aux fidèles de s’associer
plus étroitement à ce sacrifice en confiant au prêtre une intention particulière  lors d’une célébration.

 

Le sacrifice de la messe est une Eucharistie, c’est-à-dire une action de remerciement, de louange et de joie
pour le sacrifice de Jésus qui réconcilie l'homme avec son Père. Il est offert en mémoire de l'Eucharistie
que célébra Jésus-Christ lui-même une fois et pour tous : 
"Ceci est mon Corps livré pour vous.  Ceci est mon Sang versé pour la multitude." 

 

L’Église permet aux fidèles de s’associer plus étroitement à ce sacrifice offert pour tous par une intention particulière 
confiée au célébrant, à qui on a toujours reconnu la possibilité de joindre cette intention particulière à l’intention générale.

Pourquoi faire célébrer des messes pour nos défunts ?

Par son sacrifice, que la messe actualise parfaitement, Jésus prend sur lui tous nos péchés pour nous faire passer
jusqu’en Celui en qui il n’y a aucune ombre, son Père. Bien sûr nous souhaitons que tous nos défunts entrent immédiatement
au Ciel dans l’assemblée des saints. Or, il se peut qu’au moment de la mort, leur être soit encore marqué par le péché
et soit encore imparfaitement purifié. Le Seigneur, dans sa miséricorde inépuisable, a voulu le Purgatoire.
C’est une expérience de purification, pour laquelle les défunts ont particulièrement besoin de la prière de l’Eglise.
Cette conviction de foi prend ses racines dans l’Ancien Testament, dans le deuxième livre des Maccabées. (2 Ma 12, 38-45)

 

C’est le plus beau cadeau que je puisse offrir à ceux qui sont partis.

 

Le Salut est déjà donné une fois pour toutes par la mort et la résurrection du Christ, mais l’actualisation du sacrifice du Christ
dans la messe va ouvrir le cœur du défunt, l’éclairer d’une lumière nouvelle et le purifier s’il est au Purgatoire. 
S’il est déjà au Ciel, le Seigneur utilisera ce don avec la Science Divine pour ceux qui en ont le plus besoin.
Comprenons que c’est aussi un don pour les vivants car la messe est une source de bénédiction pour tous.

Chaque messe est célébration de ce salut offert gratuitement pour les vivants et pour les morts de cette génération,
comme ceux des générations passées, sur qui elle exerce sa puissance.

 

En effet, si au moment de mourir quelqu’un n’est pas totalement purifié, sa purification dépend de la miséricorde de Dieu 
et aussi de l’intercession du Corps Mystique du Christ, notamment de la prière des vivants.
Sont donc importantes les prières réparatrices pour solliciter du Seigneur l’absolution des âmes des défunts.
Attention ce n’est pas une démarche magique. Même si le Saint sacrifice de la Messe a une valeur infinie en soi,
c’est une démarche spirituelle dans laquelle il est important de participer spirituellement par la prière et les gestes de réconciliations.
Dans le domaine spirituel il n’y a plus ni temps, ni distance et même si nous ne pouvons pas participer à la messe physiquement,
il est important d’entrer spirituellement dans toute la démarche ; alors nous voyons beaucoup de fruits.

 

Pourquoi paye-t-on pour faire célébrer une messe ?

 

La messe n’a pas de prix !

Mais dès les origines, les fidèles ont voulu participer à l'Eucharistie par des offrandes en nature ou en espèces.
Elles étaient destinées à assurer les frais du culte, la subsistance des prêtres, la vie de l'Église.
C'est l'origine de la pratique des "honoraires de messe" ; elle date du VIIIe siècle et s'enracine dans l'Ancien Testament
où le prêtre recevait une part des sacrifices faits à Dieu. Le prêtre doit toujours pouvoir "vivre de l'autel". 
Le code de droit canonique légitime cette pratique (C.945) et la règlemente (C.946 et suivants).
La vie matérielle de l'Église et de son clergé repose donc sur cette contribution volontaire des fidèles.
Faut-il rappeler que, depuis 1905 en France, "la République ne salarie aucun culte" - sauf en Alsace (départements 67 et 68)
et dans le département de la Moselle (57) -.

Si vous souhaitez faire célébrer une messe à l'intention d'un proche,
nous vous invitons à contacter l'Accueil de la paroisse au 04 93 31 10 59

 

Pour information, le coût pour une intention de messe est de 17 €