"Les voies du Seigneur sont impénétrables" dit-on, parfois, sur le ton de la plaisanterie. 
Pourtant, cette phrase s'applique parfaitement à mon parcours dans la foi.


J'ai été baptisé à 26 ans à Bruxelles, suite à ma demande en mariage de Jacqueline,
qui souhaitait un mariage religieux auquel je ne m'opposais pas.


Je demande alors simplement, au prêtre qui nous reçoit, de comprendre
ce qui pouvait bien motiver Jacqueline dans sa demande.
Il s'en suit une série de rencontres qui vont durer une dizaine de mois,
basées sur l'Évangile de Saint Matthieu


Au terme de ces rencontres, je demande le baptême.


Le 16 juin 1973, je reçois le le sacrement du baptême et fais ma première communion ;
notre mariage, avec messe, a lieu le 14 juillet 1973.


Puis, la vie reprend son cours avec la venue de trois enfants.
En 1979, nous quittons Bruxelles pour rejoindre Saint Laurent du Var.
Deux autres enfants suivront dont une fille.

En 1992, question de mon épouse : "dis-donc, tu n'as pas été confirmé ?"
Réponse : "c'est quoi la confirmation ?".
Donc, préparation à la confirmation et je reçois le sacrement de confirmation en 1993,
à Nice, par Monseigneur Jean Bonfils.

Puis la vie reprend son cours ...


L'appel au diaconat reste encore aujourd'hui, pour moi, une interrogation. 
Jamais un seul instant, je n'ai songé au diaconat...
à aucun moment, je me suis dit : "tiens, si tu devenais diacre !" 
D'ailleurs, je ne savais même pas ce qu'était un diacre.

Durant l'année 2002, plusieurs personnes dont mon épouse, puis le Père Castro, m'ont parlé du diaconat.

Questionnement, interrogation du genre "pourquoi moi ?"; et puis un jour, je dis : "on y va !".
 

Et voilà ! Après cinq années de formation, c'est l'ordination diaconale le 21 avril 2008, 
en l'église Notre Dame de l'Assomption (Vieux-Village), par Monseigneur Louis Sankalé.
Ma devise d'ordination extraite du Livre de Samuel "Parle Seigneur, ton serviteur écoute".

J'ai toujours à l'esprit trois maîtres mots : confiance, abandon, obéissance.
 

Alors les voies du Seigneur ne sont plus impénétrables, elles deviennent douces et vivifiantes !
 

Un diacre heureux.

Ministres ordonnés

Père André Castro, Curé

Claude Philippot, Diacre

Mon appel pour le Seigneur

 

Né à Tanger (Maroc), quatrième enfant d’une famille qui aurait pu avoir sept enfants,

ma vocation est née à l’âge de neuf ans, en regardant célébrer la Sainte Messe.
C’était avant le Concile Vatican II.

 

Après des études dans l’hôtellerie et une pratique dans divers établissements , des séjours
dans divers pays au Moyen Orient et en Afrique, j’ai contacté le Supérieur d’un séminaire
dans la région parisienne où je lui ai proposé de « faire un essai » avant d’être engagé
à la Vigne du Seigneur.

 

 

Mon Ordination

Ordonné prêtre le 3 juin 1990 à la Cathédrale Sainte Réparate de Nice par Monseigneur
François Saint Macary

 

 

Mon Parcours dans l'Église des Alpes-Maritimes

 

  • Licencié en Droit canonique

  • Notaire à l'Officialité du Diocèse de Nice

  • Curé de Tende, La Brigue et Saint Dalmas de Tende jusqu’en 1999 

  • Nommé administrateur de la Paroisse Saint Laurent puis, en septembre 2001,
    curé de la Paroisse Saint Laurent où j’ai reçu comme mission supplémentaire de construire
    une église et un centre paroissial, les actuels église et centre paroissial dénommés
    tous deux "Saint Joseph"

 

Le sacerdoce du Christ que j’ai reçu de Lui, par la Grâce du Sacrement, m’a donné le bonheur
d’être Prêtre de Jésus Christ au service de mes frères.